• 13.jpg
  • 2017-6.jpg
  • 9.jpg
  • 11.jpg
  • 6.jpg
  • 1.jpg
  • 15.jpg
  • 2017-9.jpg
  • 4.jpg
  • 8.jpg
  • 2017-3.jpg
  • 2017-1.jpg
  • 2017-2.jpg
  • 2017-8.jpg
  • 17.jpg
  • 5.jpg
  • 3.jpg
  • 2017-5.jpg
  • 2.jpg
  • 7.jpg

La Purée aux cèpes

Une purée de Chef à déguster

 Jean-Pierre Vidal, restaurateur de Haute-Loire réputé pour sa cuisine généreuse qui fait la part belle aux produits de notre terroir, vient de concevoir une purée de pomme de terre aux cèpes destinée à être vendue en grande distribution et en restauration. Le 6 avril dernier, il présentait son mets à la presse locale dans son restaurant à Saint-Julien-Chapteuil en présence du grand Chef cuisinier Pierre Troigros, venu l'épauler dans sa démarche. Jean-Pierre Vidal propose cette recette depuis plus de 20 ans sur sa carte : « tous mes clients me parlent de cette purée dès que je traverse la salle de mon restaurant » explique-t-il. Face à un tel engouement, le Chef a décidé de proposer sa recette à un public encore plus large, en la commercialisant en grande distribution et dans les restaurants.

Pour arriver à concevoir un produit frais vendu en barquette et qui se conserve dans le temps, Jean-Pierre Vidal a bénéficié , pour ce projet, de l'aide financière du Conseil Général et du programme Leader conduit sur le Pays du Velay. Le projet a par ailleurs été coordonné par le comité de promotion des produits agricoles de Haute-Loire (structure de la Chambre d'Agriculture) présidé par Laurent Duplomb.

Une purée d'« Amandine »

Jean-Pierre Vidal s'est rapproché d'un industriel, Claude Picard de la société ArDélis basée à Saint-Flour, chargé de fabriquer et de distribuer sa purée de pomme de terre aux cèpes.

Ce mets est réalisé à partir de pommes de terre cultivées sur le plateau de Craponne-sur-Arzon et fournis par la coopérative agricole du Haut Velay. Après avoir mis à l'épreuve plusieurs variétés, c'est finalement « Amandine » qui a été retenue pour cette recette : « Elle a été choisie pour son taux de matière sèche régulier, sa bonne conservation dans le temps et son goût qui se mariait fort bien avec les cèpes et les matières grasses » indique Claude Picard.

Mais avant d'arriver dans l'entreprise ArDélis, les pommes de terre sont épluchées localement par la société Translégumes de Chomelix.

Les cèpes sont quant à eux fournis par l'entreprise altiligérienne Sabarot-Wassner, société d'achat-vente de légumes secs et champignons sylvestres.

À ce jour, 40 tonnes de pommes de terre « Amandine » ont déjà été transformées en purée pour la réalisation de ce plat cuisine déjà commercialisé dans certaines enseignes.

Déjà disponible en grande distribution

Avis à tous les gourmands et les amateurs de nouveautés, la purée de pommes de terre aux cèpes signée Jean-Pierre Vidal se trouve déjà dans les rayons frais plats cuisinés de l'enseigne Auchan (11 magasins dont le Puy, Saint-Étienne, Lyon, Mâcon…), Intermarché et Super U du Puy-en-Velay.

Ce plat est également distribué en restauration par le groupe Métro de Saint-Étienne, un grossiste alimentaire pour professionnels. La société ArDélis travaille aujourd'hui sur la préparation d'une conserve associant la purée de pomme de terre aux cèpes avec une viande canard contenu dans un bocal en verre, ce qui permettrait de conserver le produit plus longtemps.

Pour l'instant, le produit est conditionné en barquette de 400 g micro-ondable pour la grande distribution et de 2,5 kg pour la restauration.

Souhaitons succès et longue vie à ce plat cuisiné qui contribue à faire connaître notre département et nos produits locaux.

Ingrédients et prix

La purée de pomme de terre aux cèpes se compose de pomme de terre (60 % de la préparation), lait, sel, poivre, muscade, crème, beurre, graisse de canard, huile de noisette et cèpes (en poudre et entiers).

Prix de vente pur une barquette de 400 g pour 2 à 3 personnes : entre 3,90 € et 4,70 € selon les magasins.

Se conserve 21 jours au frais entre 0°C et 4°C.

(Article de "La Haute-Loire Paysanne")


[+] voir notre page facebook

Chèque Cadeau !